Les backlinks ont-ils encore de l’importance en SEO aujourd’hui ?

En tant qu’expert en SEO, toute déclaration de Google concernant le classement des pages web trouve une résonance particulière en moi. C’est pourquoi, lorsque Google a annoncé que les liens ne sont plus l’un des principaux signaux qu’il utilise pour classer les pages dans les résultats de recherche, j’étais un peu sceptique. Aujourd’hui, je voudrais vous parler d’une étude de Internet Marketing Ninjas qui remet en question cette affirmation.

Des doutes planent sur le rôle réel des backlinks

Voici ce que Jim Boykin, CEO de Internet Marketing Ninjas, a découvert en se demandant s’il est possible de bien se classer avec très peu de backlinks. Sa conclusion porte un sérieux coup aux propos de Google, bien illustrés par une déclaration de Gary Illyes, datant du 22 avril 2024 :

« Nous avons besoin de très peu de liens pour classer les pages… Au fil des ans, nous avons réduit l’importance des liens. »

L’étude que j’évoque a analysé les 10 premiers résultats de recherche sur Google pour 200 requêtes aléatoires à vocation commerciale, soit 1113 sites différents. Et les résultats sont assez révélateurs.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes

Voici les conclusions de l’étude :

  • 96,3 % des sites classés dans le top 10 avait plus de 1000 backlinks provenant de domaines uniques.
  • Aucun site dans le top 10 n’avait moins de 50 backlinks provenant de domaines uniques.
  • – Seuls 0,03 % des sites classés avaient entre 50 et 100 backlinks provenant de domaines uniques.
  • – Seulement 3,4 % des sites classés avaient entre 100 et 1000 backlinks provenant de domaines uniques.
  • Pour figurer dans le top 10, il vous faut au moins 1000 backlinks provenant de domaines uniques.

Des faits supplémentaires

L’étude de Internet Marketing Ninjas a également montré que même un classement en bas du top 10 nécessite un nombre conséquent de backlinks, que les liens sont importants même dans les domaines les moins concurrentiels, et qu’Amazon se classe très bien dans ces requêtes.

Cependant, tous les liens n’ont pas le même poids. Parmi les facteurs à prendre en considération, il faut noter la confiance dans le site qui héberge le lien, le texte d’ancrage, les clics générés ou encore la réputation de l’auteur du contenu.

Pourquoi certains SEO doutent de cette étude ?

Nicolas Robineau, un autre expert SEO, a exprimé quelques réserves sur cette étude, en mettant en lumière que toutes les requêtes ne sont pas égales, et que beaucoup de ces requêtes bénéficient de résultats de médias ou de sites de marque, ce qui peut fausser la démonstration. Comme il l’explique :

Je pense qu’il est intéressant et important d’émettre certaines réserves sur l’étude. Le biais de ne prendre que les backlinks sans considérer que les requêtes testées proviennent certainement pour la très grande majorité de résultats médias ou site de marque rend complètement caduque la démonstration.

Nicolas Robineau

Cela pose la question de savoir si l’importance des backlinks en SEO est réellement en baisse, ou si Google tente simplement de minimiser leur importance dans ses déclarations officielles. Quoi qu’il en soit, il est clair que les backlinks conservent une certaine pertinence.