Google persiste malgré les erreurs liés à l’IA, tel est le chemin risqué de l’innovation

Chez Google l’échec est un levier d’innovation

Confrontée à des erreurs et des critiques, Google insiste fermement sur son parcours de développement d’outils de recherche basés sur l’Intelligence Artificielle (IA). Liz Reid, la vice-présidente de la recherche chez Google, souligne combien il est crucial d’embrasser l’échec en tant que facteur d’innovation et de perfectionnement de produits.

En tant qu’observateur et consommateur de ces nouvelles technologies, je suis à la fois impressionné et intrigué par cette démarche. Voici ma réflexion quant à la situation :

  • – Google persiste dans le développement de ses outils de recherche basés sur l’IA malgré les nombreux dysfonctionnements signalés.
  • – Liz Reid souligne le besoin d’adopter une approche de risque calculé et de tirer des leçons des erreurs.
  • Google a été largement critiqué pour les renseignements inexactes ou dangereuses fournis par AI Overviews.
  • – Des efforts continus sont déployés pour améliorer la précision et la qualité des réponses produites par l’IA.

La philosophie des risques calculés

Dans une réunion générale récente, Liz Reid a affirmé haut et fort que Google doit persévérer sur sa trajectoire d’innovation IA, malgré les potentielles erreurs qu’elle pourrait rencontrer en chemin. Comme l’a déclaré Reid : “Il est important de ne pas freiner certaines fonctionnalités simplement parce qu’il peut y avoir des problèmes occasionnels, mais au fur et à mesure que nous les trouvons, nous les résolvons”.

Tensions avec les AI Overviews

Cela fait à peine un mois que Google a lancé AI Overviews, une fonctionnalité substituant la SGE et destinée à fournir des résumés IA en haut des résultats de recherche. Cependant, de nombreuses erreurs ont été relevées par les internautes depuis le 15 mai 2024.

Les signalements comprenaient des réponses absurdes ou inexactes, comme l’affirmation fausse que Barack Obama était le premier président musulman des États-Unis. Sans parler de conseils alimentaires dangereux invitant à manger au moins un caillou par jour.

Des réactions diverses suite à la précipitation

L’empressement de Google à lancer des produits IA, incluant Gemini, a suscité critiques internes et externes. Beaucoup estimaient que les lancements étaient précipités et donc mal préparés, ce qui aurait pu être à l’origine de certaines erreurs évitables.

Google adopte une stratégie d’amélioration progressive

$Selon Liz Reid, Google utilise des tactiques de « red teaming » pour tester ses produits avant leur lancement. Cette approche consiste à localiser délibérément les faiblesses afin de les corriger avant qu’elles ne soient exploitées par des utilisateurs mal intentionnés.

La précieuse contribution des retours utilisateurs

Reid a insisté sur l’importance capitale des feedbacks des utilisateurs et des employés dans l’identification et la correction des problèmes. Elle a notamment exhorté les employés à alerter la compagnie de tout incident, grand ou petit, afin de continuellement perfectionner les produits IA de Google.

Pour terminer, on pourrait citer Albert Einstein qui disait que « l’échec est simplement l’occasion de recommencer, cette fois plus intelligemment ». C’est apparemment la philosophie que Google a adopté sur son aventure IA. La route est sinueuse et parsemée d’obstacles, mais au final, les leçons tirées de chaque erreur ont le potentiel d’améliorer la qualité et l’efficacité de leurs innovations surtout face à Open AI.