Google Leak : l’importance des clics pour le classement de google ne l’est pas tant que ça , selon Danny Sullivan

Des révélations récentes ont changé notre conception de l’importance du taux de clic (CTR) dans les algorithmes de classement de Google. Danny Sullivan, le porte-parole pour la recherche de Google, est intervenu pour apporter des éclaircissements à ce sujet. Alors, qu’en est-il réellement?

La révélation de Google Leaks

Google Leaks a mis en lumière le rôle crucial du CTR dans la formation des résultats de recherche. Selon Danny Sullivan, « Le taux de clic n’est pas un facteur déterminant pour le classement« . Il insiste sur l’idée que l’algorithme de Google utilise une myriade de signaux de classement, incluant des « données d’interaction agrégées et anonymisées ». Cependant, cela ne veut pas dire que les clics, d’une manière ou d’une autre, n’ont aucune importance, en particulier pour les sites positionnés plus haut.

La prise de position de Danny Sullivan

Dans les suites du « Google Leak », Sullivan a apporté des réponses sur Twitter à propos de l’impact du CTR dans le classement des résultats. Il fait valoir que « si le CTR était le seul facteur de classement, un nouveau site n’aurait aucune chance de se positionner », étant donné qu’il n’aurait pas encore de clics pour le soutenir. Cette argumentation met en évidence l’importance des multiples autres facteurs de classement que Google prend en compte.

Une conversation Twitter met en lumière ce débat:

La question d’une internaute, Katie Caf Travel, « Si le HCU (Navboost, peu importe comment vous voulez l’appeler) est basé sur les clics et la réaction des utilisateurs – comment les sites touchés par le HCU pourraient-ils espérer se remettre s’ils n’apparaissent plus sur Google ? »

La réponse de Danny Sullivan: « Si vous vous penchez plus sur cette croyance, aucun site ne se classerait jamais en premier si cela était censé être tout ce qui comptait – car comment un nouveau site aurait-il déjà été vu ? » Il continue: “La réalité est que nous utilisons une variété de signaux de classement différents, y compris, mais pas seulement, des données d’interaction agrégées et anonymisées« .

Le regard au-delà de Google

Sullivan avance que « Pour réussir avec la recherche Google, il faut penser au-delà de Google« . Les sites à succès attirent du trafic de différentes manières : par le bouche-à-oreille, des références par e-mail, des liens provenant d’autres sites et des mentions sur les réseaux sociaux. Il convient de noter que Sullivan préconise l’importance de répondre aux besoins de l’utilisateur avant tout.

L’intérêt des clics

Sullivan peut jouer avec les mots lorsqu’il déclare que les clics ne sont pas aussi déterminants qu’on pourrait le penser. Même si pour les nouveaux sites, d’autres facteurs de classement ont sûrement plus d’impact, il est indéniable que les sites bien positionnés mais qui ne reçoivent pas de clics allaient inévitablement perdre leur position. Cela met en avant l’importance de la qualité du contenu et de sa pertinence par rapport à l’intention de recherche de l’utilisateur.

Certes, le CTR a certainement un rôle à jouer dans la stratégie de positionnement sur Google, mais il n’est pas le facteur déterminant unique. Comme Danny Sullivan l’a souligné, pour réussir avec Google Search, une démarche multi-facettes est nécessaire. Comme le dit la fameuse citation de Bill Gates, « Le contenu est roi ». Il est impératif de se rappeler que le contenu riche et pertinent pour l’utilisateur reste le métier de base du SEO.

« Votre objectif est de rendre votre page d’accueil aussi accueillante que possible pour les utilisateurs et les algorithmes de Google »

Bill Gates

Ainsi, à mesure que les algorithmes de Google évoluent, la vérité reste la même: fournir un contenu précieux et engageant reste la clé du succès dans le référencement SEO.